Marina Vujčić : Le sous-marins, La sal
Marina Vujičić.png

décembre 2020

Pour le meilleur et le pire, les situations dans lesquelles nous précipite Marina Vujčić (1966) nous confrontent à des profils humains qui ne sauraient nous laisser indifférents : dans Le sous-marin (2016), drame inspiré d'une expérience personnelle, l'auteur nous confine dans un huis clos éprouvant qui nous interroge sur l'isolement. La salle d'attente (2010), plus cocasse, nous dévoile au contraire un groupe qui se forme et se découvre pour le plaisir du lecteur ou du spectateur. Là aussi, cependant, la solitude n'est jamais très loin.

Slobodan_Šnajder._Kamov.png
Miro Gavran. Nora aujourd'hui.png
Dubravko_Mihanović___Tout_passe.png
Dina_Vukelić._Une_dose_quotidienne_de_ma
Branko Ružić. Le donneur d'organes.png
Miro Gavran : Chacun de tes anniversaire
Dino Pešut : Stella, l'inondation.png
Monika Herceg : Où les tendresses s'ach
Filip Šovagović : Tesla, anonymus.png
Ivana Sajko : Bovary, un cas d'exaltatio