Ivana Sajko : Bovary, un cas d'exaltatio
Ivana Sajko.jpg

mars 2021

« Le contenu est connu et ironique. Il l'aimait, elle en aimait un autre. Il l'aimait quand même, elle en aimait encore un autre. Il a continué à l'aimer, et elle en a aimé un nouveau. Et celui-là n'existait même pas. » Ce sont les premiers mots du jeune Justin, amoureux malheureux d'Emma. Avec Bovary, un cas d'exaltation (2016), Ivana Sajko (1975) construit un drame contemporain dans lequel, comme chez Flaubert, la recherche passionnée de l'amour espère combler l'insuffisance d'une vie convenue et factice, nous unissant à l'œuvre dans une histoire intime et universelle à la fois. Le chant de la ville (ce n'est pas pour toi) explore quant à lui les cauchemars d'un immigrant égaré dans une grande métropole de nos jours.

 

Slobodan_Šnajder._Kamov.png
Miro Gavran. Nora aujourd'hui.png
Dubravko_Mihanović___Tout_passe.png
Dina_Vukelić._Une_dose_quotidienne_de_ma
Branko Ružić. Le donneur d'organes.png
Miro Gavran : Chacun de tes anniversaire
Dino Pešut : Stella, l'inondation.png
Marina Vujčić : Le sous-marins, La sal
Monika Herceg : Où les tendresses s'ach
Filip Šovagović : Tesla, anonymus.png